[NOMADE DES MERS] De la céramique pour purifier l’eau

Carnet de bord

Date de publication : 6 janvier 2021
Auteurs : Guénolé Conrad
Localisation : Guatemala

Selon l’OMS, 3,6 millions de personnes meurent chaque année à cause d’une eau insalubre. C’est environ 3 fois plus que l’épidémie de COVID-19. Cependant, des solutions accessibles et écologiques existent pour purifier l’eau !

Nous sommes allés à la rencontre de l’entreprise sociale EcoFiltro au Guatemala qui fabrique des filtres à eau en céramique et forme des entrepreneurs du monde entier à créer leur propre usine.

2020-11-09-guatemala_ecofiltro_ceramicwaterfilter-assemblage-filtre_1-low-tech-lab
© Low-tech Lab

De la sciure et de l’argile pour potabiliser l’eau?

Inventée en 1982 par le professeur Fernando Mazariegos au Guatemala, cette technologie inspirée de la nature réplique la façon dont l’eau se purifie sur 1000 mètres de dénivelé en quelques centimètres de céramique!

2020-11-09-guatemala_ecofiltro_ceramicwaterfilter-details-filtre-et-composant-low-tech-lab
© Low-tech Lab

Le filtre est un pot fait à partir de sciure de bois et d’argile. Quand il cuit dans un four, la sciure de bois se carbonise et crée de micro-porosités. Celles-ci piègeront mécaniquement la grande majorité des pathogènes et des matières en suspension dans l’eau. Une couche d’argent colloïdal (anti-bactérien naturel) est appliquée sur la paroi pour finir d’éliminer certaines bactéries ainsi qu’éviter leur développement dans l’eau stockée.

2020-11-09-guatemala_ecofiltro_ceramicwaterfilter-filtres-eau_gp-low-tech-lab
© Low-tech Lab

Philip Wilson, le CEO d’Ecofiltro, nous explique qu’ici au Guatemala, la plupart des habitants font toujours bouillir l’eau au feu de bois pour la potabiliser. Cela pose deux problèmes: une déforestation importante et des problèmes sanitaires liés à une mauvaise durée d’ébullition. Depuis sa création, Ecofiltro a fourni plus de 400 000 familles dans les régions rurales et sauve environ 2200 arbres par jour !

2020-11-09-guatemala_ecofiltro_ceramicwaterfilter-presse_1-low-tech-lab
© Low-tech Lab

Une entreprise low-tech

Fondée initialement par la sœur de Philip, Ecofiltro était une fondation qui offrait des filtres aux familles guatémaltèques. Ce modèle a vite rencontré des limites. Philip en a alors fait une entreprise sociale dont le modèle économique a permis une diffusion impressionnante: Une partie des filtres sont vendus en zone urbaine à un prix permettant de vendre des filtres à prix réduit à d’autres familles n’ayant pas les moyens.

Ecofiltro ne s’arrête pas là. L’entreprise a la volonté de partager ce savoir-faire au monde entier: leur technique et leur modèle entrepreneurial sont open-source, c’est-à-dire qu’il peut être répliqué gratuitement sans que personne ne puisse le privatiser. Ils reçoivent ainsi des délégations du monde entier venant se former. Aujourd’hui 61 usines ont ouvert sur ce modèle, dans 39 pays du monde!

Labelisé “B Corp” (une certification octroyée aux sociétés commerciales répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public), Ecofiltro est un réel exemple d’entreprise basée sur une low-tech avec un impact social fort !

2020-11-09-guatemala_ecofiltro_ceramicwaterfilter-caro-et-coco-filtres-low-tech-lab
© Low-tech Lab

Contribuez à l’enrichissement des outils collaboratifs

Depuis plusieurs années, la communauté du Low-tech Lab observe et recense les initiatives low-tech : Évènements, base de données et cartographie, ressources documentaires… tout est là.

Cherchez, trouvez mais surtout, contribuez car ces outils sont ouverts à tous !

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?

Nos partenaires