La démarche low-tech comme approche systémique de l’innovation

Conférences

Date de parution : 27.09.2018
Auteurs.trices : Philippe Bihouix et al.
Média / Organisation : Ademe Ile de France
Langue : Français

Gratuit

La démarche « low-tech » comme approche systémique de l’innovation

Cette 4e demi-journée du cycle de conférence “Approche systémique, source d’inspiration des politiques publiques ?” consacrée à la démarche « low-tech » comme approche systémique de l’innovation, s’est tenue en 2 temps :

  1. Conférence « La démarche “low-tech”, pour des territoires innovants (vraiment) soutenables ? » de Philippe Bihouix

Philippe Bihouix est ingénieur centralien, spécialiste des ressources minières et membre fondateur de l’Institut Momentum. En 2017, il préside le groupe de réflexion « low-tech » de la Fabrique Écologique pour étudier pourquoi et comment il serait possible de développer l’innovation « low-tech ».
Par un retour historique de la question de l’innovation, puis en décryptant, selon la logique systémique, les interactions étroites existant entre les systèmes géologique, énergétique et économique, Philippe Bihouix a expliqué ce que recouvre, pour lui, la terminologie « low-tech », pourquoi son déploiement est absolument nécessaire et comment il pourrait se mettre en œuvre dans les politiques publiques territoriales.

  1. Table ronde « “Low-tech” et numérique : quelles perspectives en Île-de-France ? »

Avec :

  • Valéry Dubois, journaliste, spécialiste des questions environnementales (modérateur) ;
  • Philippe Bihouix, ingénieur, spécialiste des ressources minières, membre fondateur de l’Institut Momentum, président du groupe de travail « Low-tech » de la Fabrique Écologique ;- Alice Canabate, chercheure associée au Laboratoire de changement social et politique, Université Paris-Diderot (Paris 7), vice-présidente de la Fondation de l’Écologie Politique, membre de l’Institut Momentum ;
  • Gwennaelle Costa-Le Vaillant, directrice de projets « Smart Région Initiative », Région Île-de-France ;
  • Hugues Ferreboeuf, directeur du projet « Lean ICT », The Shift Project ;
  • Noémie Fompeyrine, chargée de mission Résilience, deputy chief resilience officer, secrétariat général de la Ville de Paris ;
  • Arthur Keller, ingénieur, consultant, conférencier, spécialiste des vulnérabilités des sociétés thermo-industrielles et des stratégies de résilience collective, co-auteur de la note « Vers des technologies sobres et résilientes - Pourquoi et comment développer l’innovation “low-tech” ? » de la Fabrique Écologique, administrateur de l’association ADRASTIA ;
  • Alexandre Monnin, philosophe, spécialiste de l’architecture et de la philosophie du Web, enseignant-chercheur au Groupe ESC Clermont, expert Open Data à Etalab, cofondateur du groupe de réflexion « Web we can afford » au World Wide Web consortium (W3C), directeur de recherche de Origens Lab, président de l’association ADRASTIA.
Lien vers la ressource arrow-right

Contribuez à l’enrichissement des outils collaboratifs

Depuis plusieurs années, la communauté du Low-tech Lab observe et recense les initiatives low-tech : Évènements, base de données et cartographie, ressources documentaires… tout est là.

Cherchez, trouvez mais surtout, contribuez car ces outils sont ouverts à tous !

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?

Nos partenaires