Numéro spécial : Low tech ? Wild tech !

Revues

Date de parution : 01.09.2017
Auteurs.trices : Coordination : Emmanuel Grimaud, Yann Philippe Tastevin, Denis Vidal, Contributions : Pierre-Olivier Dittmar, Yann Philippe Tastevin, David Edgerton, Tim Hunkin, Yvan Schulz, Clément Renaud, Nicolas Nova, Jean-Baptiste Labrune, Ravi Sundaram, Dhruv Raina, Hoysala N. Chanakya, Dhandapani Balasubramanian, Nicolas Puig, Kris De Decker, Quentin Chance, Morgan Meyer, David Enon, Jean-Paul Fourmentraux, Emmanuel Grimaud, Yann Philippe Tastevin, et Denis Vidal
Média / Organisation : Techniques & Culture
Langue : Français, English

Gratuit

On ne compte plus aujourd’hui les appels à repenser l’innovation. Il y aurait urgence écologique. Et certains n’hésitent pas à prédire la fin du monde à moins d’une rupture radicale de nos modèles de croissance. Alors que chaque nouvelle génération de téléphone ou d’ordinateur est célébrée comme si elle constituait un progrès décisif pour l’humanité, le low tech à l’inverse, cet ensemble hétérogène de techniques, de modes de composition alternatifs, définis tantôt négativement (pauvreté ou économie des moyens) tantôt positivement (faire beaucoup avec peu de choses, faire avec ce qu’on a, faire plus local et plus participatif, etc.), viendrait partout ébranler la toute puissance du high tech. Avec lui, ce ne sont pas seulement une autre lecture des techniques et d’autres façons de concevoir qui se donnent à voir, mais des populations entières d’hommes et de procédés, dont le rôle a bien souvent été sous-estimé, de l’Inde à l’Afrique en passant par l’Asie. L’objectif de ce numéro n’est pas de cataloguer les formes de résistance ou d’invention très diverses que recouvre l’étiquette de low tech, mais plutôt de poser les bases d’une cartographie alternative des modes d’assemblage à l’échelle planétaire, et de donner des outils pour mieux penser ces manières de fabriquer qui échappent à toute classification : la Wild Tech !

Sommaire :

  • Pierre-Olivier Dittmar et Yann Philippe Tastevin - “La mouche et la libellule”, De l’anachronisme en anthropologie des techniques)

Considérations épistémologiques

  • Emmanuel Grimaud, Yann Philippe Tastevin et Denis Vidal - “Low tech, high tech, wild tech. Réinventer la technologie ?”
  • David Edgerton - “Techniques créoles et histoires mondiales”, Repenser le déplacement des objets dans l’espace et dans le temps
  • Tim Hunkin - “La technique à visage humain”

Penser par cas

  • Yvan Schulz - “Réassemblages marginaux au cœur de la « Mecque du hardware »”
  • Clément Renaud - “L’assemblage comme forme d’innovation”, La fabrication d’un selfie stick à Shenzhen
  • Nicolas Nova - “Démonter, extraire, combiner, remonter”, Commodore 64 et créolisation technique
  • Jean-Baptiste Labrune - “Textile électronique”, Retour sur dix années d’expérimentation
  • Ravi Sundaram - “Vers une ville augmentée ?”, Planification et nouveaux régimes d’information
  • Dhruv Raina et Hoysala N. Chanakya - “Des microbes à vocation gandhienne dans un digesteur à biogaz”, Digestion anaérobie et évolution de la recherche sur la technologie du biogaz
  • Denis Vidal et Dhandapani Balasubramanian - “Comment s’inventent les bateaux ?”, Cargos en bois du Tamil Nadu
  • Yann Philippe Tastevin - “Des chars à bœufs aux plateformes mobiles de forage”, Réparation, fabrication et innovation à Tiruchengode
  • Nicolas Puig - “La ville amplifiée”, Synthétiseurs, sonorisation et effets électro-acoustiques dans les rituels urbains au Caire
  • Kris De Decker - “Comment bâtir un internet low tech”
  • Quentin Chance et Morgan Meyer - “L’agriculture libre”, Les outils agricoles à l’épreuve de l’open source
  • David Enon - “Mineral Accretion Factory ou la mer comme usine nouvelle”
  • Emmanuel Grimaud - “Wild Tech”, Repenser l’invention avec Charlie Bowers
  • Jean-Paul Fourmentraux - “Disnovation”, Archéologie de quelques dispositifs médiactivistes low tech
Lien vers la ressource arrow-right

Contribuez à l’enrichissement des outils collaboratifs

Depuis plusieurs années, la communauté du Low-tech Lab observe et recense les initiatives low-tech : Évènements, base de données et cartographie, ressources documentaires… tout est là.

Cherchez, trouvez mais surtout, contribuez car ces outils sont ouverts à tous !

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?

Nos partenaires