[NOMADE DES MERS] Surftrip low-tech (2/3) : l'alimentation

Carnet de bord

Date de publication : 4 novembre 2020
Auteur : Corentin de Chatelperron
Localisation : à bord de Nomade des Mers - Huatulco, Mexique

De retour sur le bateau avec notre planche en champignon sous le bras, nous nous attaquons à l’avitaillement de notre surf trip low-tech.

img-9173-1
Caroline sur le marché © Low-tech Lab

Damien a repéré sur image satellite de possibles ‘spots’ de surf le long de la cote. Ce sont des pointes rocheuses qui lui paraissent bien orientées pour que la houle se transforme en belles déferlantes.

Ces lieux sont sauvages, coincés entre l’immense océan Pacifique et une chaîne de montagnes couverte de jungle épaisse. Nous devrons être autonomes en eau et en nourriture. Et pour cela, nous comptons sur nos savoir faire low-tech !

Première étape : récupérer des fruits et légumes abimés dans des marchés. Les parties pourries vont au compost de larves de mouches. Nous enfournons le reste dans le déshydrateur solaire. En moins de 2 jours nous obtenons des rondelles déshydratées de bananes, mangues, champignons, courgettes et poivrons qui se conserveront longtemps tout en gardant le principal de leurs propriétés nutritives. Nous choisissons quelques légumes pour faire des conserves lacto-fermentées. C’est la même technique que la choucroute alsacienne ou le kimchi coréen. Dans 4 semaines ils seront devenus acides, un peu salés et pleins de bonnes bactéries pour la digestion.

J’arrive à convaincre l’équipage de choisir l’un de mes plats préférés comme base de notre alimentation : les idlis. Spécialité du Sud de l’Inde, c’est un mélange de riz et de lentilles moulus, fermenté une nuit puis cuit au four solaire. Le résultat est riche en protéines et en glucides, délicieux et on peut en manger matin, midi et soir.

Dernière étape avant de partir à l’aventure. Tout l’équipage est rassemblé dans le cockpit. Nous nous répartissons les tâches : Caroline s’occupera de la culture de spiruline, de graines germées et de champignons, Damien de l’élevage de grillons et du réchaud à bois, Guénolé de la préparation des idlis et du déshydrateur solaire, et moi des larves de mouches et de l’hydroponie.

La nuit tombe et notre drôle d’arche de Noé est fin prête pour tracer un sillage improbable dans un décors qui rappelle la naissance du monde.
Nous levons les voiles pour une navigation nocturne. La quête des déferlantes commence !

img-8004
Conserves lactofermentées © Low-tech Lab
img-7982
Fruits et légumes séchés © Low-tech Lab
img_9075-2
Préparation des idlis par Guénolé © Low-tech Lab

Contribuez à l’enrichissement des outils collaboratifs

Depuis plusieurs années, la communauté du Low-tech Lab observe et recense les initiatives low-tech : Évènements, base de données et cartographie, ressources documentaires… tout est là.

Cherchez, trouvez mais surtout, contribuez car ces outils sont ouverts à tous !

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?

Nos partenaires

Picture Organic Clothing
Fondation Schneider Electric