[NOMADE DES MERS] Surftrip low-tech (3/3) : rêve d'une vie low-tech

Carnet de bord

Date de publication : 10 novembre 2020
Auteur : Corentin de Chatelperron
Localisation : à bord de Nomade des Mers - Huatulco, Mexique

Des centaines de tortues, de dauphins, de raies et de pélicans croisent notre route, chacun affairé à sa tâche. A l’horizon, derrière les falaises et les plages vierges, la jungle épaisse regorge de vie. La nuit, sous les étoiles le plancton fluorescent marque notre sillage comme une poudre magique. Nomade des Mers trace sa route à travers un monde merveilleux.

mexique-ndm-drone
© Pierre Frechou

Jumelles autour du cou, Damien scrute la côte de son oeil expert. Parfois il indique une baie, nous y jetons l’ancre, il part à l’eau, disparait, revient, “non, on va trouver mieux”. Et nous passons au spot suivant. Jusqu’à ce qu’effectivement, nous trouvions mieux.

Cette baie est superbe. Le catamaran ancré oscille doucement dans la houle. Les matins nous nous levons avant le soleil et ramons jusqu’à l’endroit où les vagues se forment. Nous attendons, assis sur nos planches. La lumière est douce, l’eau tiède, les pélicans frolent la surface du bout de leurs ailes, les vagues lisses s’enroulent et déroulent parfaitement, tout est calme et serein. Je ne pense à rien. Je n’ai envie de rien, rien d’autre que de rester là. Je comprends la passion de Damien.

Sur le bateau c’est l’inverse. Il est animé par mille activités. Chaque équipier est occupé par son rôle dans l’écosystème. En apportant un pot d’urine aux bactéries du biofiltre, je croise Caroline qui cherche son matériel pour récolter la spiruline, elle croise à son tour Damien qui récolte des feuilles de patate douce pour nourrir les grillons, évitant Guéno qui touille sa pâte à idli avant de l’enfourner dans le four solaire.

Les jours passent, loin de la civilisation, jusqu’à ce qu’arrive celui où nous devons repartir. Nomade des Mers rentre au port, et nous gardons en tête, un peu nostalgiques, ces images d’une vie qui mêle contemplation et action dans un décor extraordinaire. Derrière la quête des vagues, je crois que nous avions une autre quête. Celle de faire l’expérience de vivre, l’espace de quelques jours, une autre manière d’habiter notre planète. Une vie sans le confort habituel, éprouvante, mais si intense, simple et pure, plongés dans le spectacle quotidien de la vie sauvage… Une vie low-tech !

mexique-quete-vagues
© Pierre Frechou
mexique-carre-activite
© Pierre Frechou
mexique-surf
© Pierre Frechou

Contribuez à l’enrichissement des outils collaboratifs

Depuis plusieurs années, la communauté du Low-tech Lab observe et recense les initiatives low-tech : Évènements, base de données et cartographie, ressources documentaires… tout est là.

Cherchez, trouvez mais surtout, contribuez car ces outils sont ouverts à tous !

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?

Nos partenaires

Picture Organic Clothing
Fondation Schneider Electric