[EN COURS] Expérimentation de la démarche low-tech en Cornouaille / 2022-2023

Zone d’expérimentation : Concarneau Cornouaille Agglomération (Région Bretagne, France)
Période : 2022 – 2023
Co-animé par : Julie Mittelmann, Clément Chabot, Quentin Mateus, Guénolé Conrad

image-carte-concarneau-tinified

Depuis sa création en 2013, le Low-tech Lab alterne les cycles d’exploration (Nomade des Mers, Low-tech Tour France), avec des phases d’expérimentation (Biosphère, Habitat Low-tech) pour valider les démarches low-tech documentées.

La démarche low-tech à l’échelle des organisations : après l’exploration, l’expérimentation

En 2020, l’association lance les Enquêtes du Low-tech Lab qui part à la rencontre des premiers acteurs d’une société low-tech pour documenter les modèles socio-économiques et juridiques favorables à une implantation de la low-tech à l’échelle du collectif.

Après cette exploration des organisations low-tech, l’équipe du Low-tech Lab a naturellement souhaité valider par l’expérimentation les apprentissages de ces rencontres. La démarche low-tech ne se résume pas à la technique, c’est aussi un système de valeurs et une manière d’appréhender les relations sociales qui peuvent influencer largement les services, la production, l’organisation d’une structure.

Ce projet d’expérimentation, soutenu par l’ADEME, la Région Bretagne et Concarneau Cornouaille Agglomération, vise à accompagner 20 organisations publiques et privées du territoire (entreprises, associations, collectivités, …) dans leur transition low-tech pour favoriser la sobriété et la résilience du territoire. L’objectif est d’expérimenter de nouveaux fonctionnements d’organisations et de développement des low-tech à l’échelle d’un territoire. L’accompagnement est réalisé par l’association Low-tech Lab et un bureau d’étude spécialisé dans la coopération et l’intelligence collective et va permettre de mettre en application les apprentissages des Enquêtes du Low-tech Lab.

Le territoire de Concarneau Cornouaille Agglomération : une échelle adaptée

L’enjeu de l’expérimentation est d’avoir une approche systémique pour favoriser les coopérations des acteurs tout en conservant une dimension humaine et accessible, notamment en termes de mobilité. L’échelle devait donc rassembler une diversité d’organisations, de dimensions (rural - urbain - touristique) et s’appuyer sur un tissu déjà actif et implanté, notamment grâce à une entité englobante. L’échelle de la communauté d’agglomération répondait à ces critères, avec comme entité déjà implantée Concarneau Cornouaille Agglomération pouvant assurer le lien avec les acteurs des 9 villes du territoire : Concarneau, Elliant, Melgven, Névez, Pont-Aven, Rosporden, Saint-Yvi, Tourc’h et Trégunc.

Les thématiques sont le bâtiment et l’hébergement, la mobilité et la logistique, les déchets et leur valorisation, l’agriculture, l’alimentation et la restauration, qui font écho à l’apprentissage des Enquêtes du Low-tech Lab et aux actions du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) en matière de transition environnementale pour les collectivités.

Concarneau, un terreau territorial fertil

Le Low-tech Lab a installé son siège social à Concarneau en 2013 grâce au soutien de Roland Jourdain et Sophie Vercelletto, fondateurs du fonds de dotation Explore. C’est d’ici que les projets de l’association ont tous vu le jour : le Nomade des Mers, l’habitat low-tech … Et bien que les actions de l’association aient une résonance nationale voire internationale, le son de cloche des low-tech a particulièrement résonné sur le territoire grâce au soutien des médias locaux et à un tissu d’acteurs engagés et sensibilisés. Depuis plusieurs années, des entités voisines sollicitent l’association pour un accompagnement vers une intégration de la démarche low-tech à leur structure. Un besoin exprimé, un concept démocratisé, des acteurs motivés… autant de raisons qui ont poussé naturellement le Low-tech Lab à proposer le territoire de Concarneau Cornouaille Agglomération lorsqu’une opportunité d’expérimentation à plus grande échelle, soutenue par l’ADEME Bretagne et la Région Bretagne, s’est présentée.

Clément Chabot
” Au Low-tech Lab nous sommes passionnés d’expérimentations, d’expérimentations sur nous. Aujourd’hui ce “nous” prend une toute autre ampleur en s’étendant à l’agglomération de Concarneau, à ses entreprises, ses acteurs de la transition, ses collectivités. Je suis profondément enthousiaste à l’idée de participer à la transformation de notre territoire, au côté de celles et ceux qui y vivent, qui y entreprennent ou en maintiennent les communs. Toutes et tous ensemble je suis convaincu que par la coopération et l’approche low-tech nous allons faire de cet espace une terre pionnière, durable et désirable.”

picto-doc

Un guide pratique pour appliquer la démarche low-tech à l’échelle du territoire

Les actions mises en place par les organisations au cours de l’expérimentation seront documentées afin de tirer des apprentissages permettant une réplicabilité de la démarche territoriale. Les groupes de travail débuteront en septembre 2022 pour un accompagnement de 18 mois.

Nous soutenir

Faire un don

Le Low-tech Lab est une association loi 1901 d’intérêt général. Vous pouvez soutenir ses actions en faisant un don.

Devenir partenaire

Vous souhaitez soutenir activement le Low-tech Lab et ainsi contribuer au mouvement low-tech ?