[COMMUNIQUE] Ouverture d'un nouveau cycle d'expérimentation

Press release

Date de publication : 25 juin 2022
Auteur : Low-tech Lab
Lieu : Concarneau, France

Le Low-tech Lab célèbre la fin de l’expédition Nomade des mers, le lancement du projet de sobriété territoriale et annonce la prochaine expérimentation low-tech en Basse Californie.

L’EXPÉDITION NOMADE DES MERS DE RETOUR À CONCARNEAU #

L’expédition Nomade des mers est aujourd’hui, samedi 25 juin 2022, de retour à Concarneau. Six ans après son départ, le catamaran-laboratoire conduit par Corentin de Chatelperron, co-fondateur du Low-tech Lab, a rejoint son port d’attache avec derrière lui 25 escales et 53 « low-technologies » documentées.

En effet, parti le 26 février 2016, le Nomade des mers s’est donné comme mission d’identifier, d’expérimenter et de transmettre ces « low-tech », objets qui intègrent la technologie selon trois grands principes : être utile, accessible et durable. Tous les partages d’expériences relatifs aux low-tech ont abouti à faire évoluer l’autonomie à bord du bateau d’une part et d’autre part à faire émerger une myriade d’initiatives individuelles ou collectives, dans des contextes géographiques variés.

Aujourd’hui, au terme de six années d’expédition, il apparaissait indispensable d’associer au retour du bateau, les projets qui ont germé à partir et autour du Low-tech Lab. Pour ce faire, l’association organise le Festival low-tech à Concarneau du samedi 25 juin au dimanche 3 juillet. Basé sur un programme de neuf jours, le festival est au confluent de nombreuses années de collectage et d’engagements menés à terre et en mer. Implanter un festival low-tech de 1600 m2 à Concarneau, c’est rendre concret le mode de vie low-tech.

LES SOLUTIONS LOW-TECH AU SERVICE DE LA SOBRIÉTÉ TERRITORIALE #

Opérationnelles dans certaines sphères privées ou collectives, les low-tech doivent désormais gravir un échelon supplémentaire en s’insérant dans des structures professionnelles et institutionnelles. Fort de ce constat, un appel à projet mené conjointement par l’Ademe, la Région Bretagne, Concarneau Cornouaille Agglomération et le Low-tech Lab a été lancé, nommé : « les solutions low-tech au service de la sobriété territoriale ». De juin 2022 à décembre 2023, les structures du territoire de Concarneau Cornouaille Agglomération sélectionnées seront accompagnées dans une démarche de gain de sobriété au moyen de réaménagements et d’outils low-tech. Cet engagement marque une nouvelle étape dans la volonté d’ancrage territorial souhaité par le Low-tech Lab.

Depuis neuf ans, l’association fonctionne sur un principe d’alternance entre phases d’explorations et d’expérimentations. Le retour du Nomade des mers marque le point de départ de deux orientations qui se complètent : le projet de territoire et “Biosphère, capsule en milieu aride”.

BIOSPHÈRE, CAPSULE EN MILIEU ARIDE #

En 2018, pendant son tour du monde de la low-tech, Corentin de Chatelperron avait lancé le projet « Biosphère ». Quatre mois de vie sur un radeau de bambous avec à bord une série de low-tech, en quête d’un équilibre entre écosystème et besoins primaires et entre autonomie et ergonomie. Corentin, laborantin curieux et intrépide, s’inspire de cette première expérience et des 53 systèmes glanés avec le Nomade des mers, pour lancer cette année : “Biosphère, capsule en milieu aride”. Cette nouvelle aventure intervient après six années durant lesquelles les systèmes ont prouvé leur fiabilité. Cette fois, le binôme Corentin de Chatelperron et Caroline Pultz sera accompagné pas à pas par une variété d’experts à terre, dont les travaux seront appliqués et éprouvés au sein de cette cellule de vie dont l’installation est prévue pour l’hiver 2022.

La Basse-Californie (Mexique) est le lieu qui a été choisi pour installer leur base de campement. Là-bas y fusionne les problématiques de l’évolution climatique actuelle. Pour Corentin et Caroline, il semble indispensable de composer avec les tendances que nous observons et d’anticiper l’habitat du futur au regard des températures croissantes. Ce postulat tourne le dos aux considérations pessimistes qui prédisent la déstabilisation de l’être humain dans un contexte de grande sécheresse. Suivant un objectif de résilience, et à l’image d’un concept-car, cette biosphère souhaite faire coïncider outils sains, pérennes et désirables. Pour cette nouvelle étape, “Biosphère, capsule en milieu aride” cherche à dissocier l’image archaïque parfois apposée aux low-tech afin d’écrire un futur qui se conjugue avec sobriété.

Convaincue de l’intérêt que représente l’expérimentation, la chaîne Arte est partie prenante pour suivre Corentin et Caroline dans cette aventure. Les formes que prendront cette nouvelle collaboration seront dévoilées dans les prochains mois.

Add your input to improve collaborative tools

For several years now, the Low-tech Lab community has observed and collected low-tech initiatives: events, databases and maps, documentary resources… it’s all here.

Seek and you shall find, but above all, contribute because these tools are open to all!

Support the Low-tech Lab

Donate

The Low-tech Lab is a French non-profit general interest organisation. You can support it by making a donation.

Become a partner

Do you want to support the Low-tech Lab actively and take part in the low-tech movement?

Partners

Région Bretagne
Ville de Boulogne-Billancourt
Picture Organic Clothing
Fondation Schneider Electric